abonnement2
Recevez en vous inscrivant
un EBOOK GRATUIT intitulé :

"Êtes-vous une personne qui aime trop? Les clefs pour arrêter de souffrir en amour"
 

 

En vous inscrivant à l'infolettre, vous recevrez périodiquement et gratuitement une multitude d'outils, de stratégies puissantes pour vous aider sur le plan personnel et professionnel au fil des semaines. Vous serez aussi informé des activités publiques et des ressources disponibles pour optimiser votre santé, mieux-être, joie de vivre.

 

Merci de votre présence et bonne visite. 

Votre panier

 x 
Panier Vide

7 différences entre amour et attachement

 

Pour prévenir la souffrance en couple

 

Depuis toutes mes années de pratique dans le domaine des relations humaines et dans l’enseignement en lien avec l’aspect affectif, j’ai pu constater qu’il y a beaucoup de confusion dans la définition de l’amour vs l’attachement.

 

L’attachement est selon mes recherches et perceptions est souvent associé à un mal-être. Il est davantage porteur de souffrance et relié à l’ego, à l’insécurité et à la peur de se retrouver seul. Il donne souvent une fausse impression d’être en amour mais en fait, c’est comme si la personne rencontrée devenait l’objet qui vient remplir un vide. Cela est inconscient tant qu’une démarche d’autonomie affective n’est pas entreprise. C’est le monde des illusions qui s’exprime à son meilleur. De là risquent de naître les relations toxiques. rose-402671 960 720

 

Il y a tout de même une forme d’attachement sain qui naît de l’amour profond entre deux personnes mais malheureusement, l’attachement qui fait souffrir est souvent mal identifié. C’est pourquoi je vous partage ces quelques pistes de réflexion qui je l’espère, vous aideront à faire la différence à ressentir si vous avez vécu ou vivez l’amour véritable en relation.

 

1. L’amour nous amène à ressentir de la plénitude. Il permet l’émergence du respect, de la simplicité et du naturel. Il ne nécessite pas de façade pour séduire à tout prix. Aimer, c’est s’aider mutuellement à grandir en harmonie et avec joie. Le contrôle n’a pas sa place. On veut le bonheur de l’autre sans oublier le nôtre qui est la base fondamentale à respecter.

 

2. L’attachement est souvent empreint de manipulation. Il attend que l’autre soit source de bonheur pour soi. C’est comme confier un mandat interminable à quelqu’un. Le hic, c’est que cette personne s’attendra peut-être à la même chose de votre part et le cercle vicieux de la déception s’enclenchera. On ne peut donner ce qu’on n’a pas. La peur d’être abandonné et rejeté est aux premières loges.

 

Lire la suite...

Protégez-vous des gens pervers narcissiques et manipulateurs

 

Je vous ai préparé cet article aujourd’hui à la suite de nombreuses demandes en ce sens et à la lecture de vos commentaires et besoins manifestés sous d’autres parutions que j’ai publiées ici au fil du temps.

 

Dans ma carrière, j’ai pu faire d’innombrables recherches sur ces sujets et je dois vous dire que tout ce qui touche à l’égo m’a spécifiquement interpelée au point d’en écrire un livre un jour. Il s’agit là d’une nuisance fondamentale au bonheur s’il n’est pas bien compris et utilisé.guy-2617866 960 720

 

Comment définir l’ego ?

 

Certains diront que c’est notre mental, d’autres la personnalité, d’autres nos mécanismes de défense ou encore notre corps de souffrance qui s’exprime, le besoin de contrôle. En fait, ne serait-ce pas un peu tout ça ? L’ego est une facette de notre personnalité qui nous pousse à agir davantage avec la tête qu’avec le cœur. Il est en quelque sorte la représentation que l’on a de soi et qui s’est forgée au fil du temps à travers nos expériences, nos souvenirs, nos perceptions de ce qui nous est arrivé. Il est à la base de notre personnalité. Il est bien utile à notre cheminement mais il peut grandement nous nuire si on le laisse dominer notre communication avec soi et les autres car il s’est construit de bien des mécanismes de défense aussi.

 

Voici certaines caractéristiques dominantes de l’ego, en prenant en considération qu’il est en fait la partie profonde de notre mental.

 

Pour survivre, l’ego peut avoir besoin :

Lire la suite...

La blessure de trahison et les personnes contrôlantes. Source de souffrance.

 

 

Comment s’en sortir ou s’en protéger !...et s'en sortir... si cela vous touche.

 

 

J’ai écrit différents articles sur les blessures de l’être. Lise Bourbeau a fait connaitre ces 5 blessures via son livre Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, mais les initiateurs de ces découvertes sont John Pierrakos, psychiatre américain et Wilhem Reich, psychiatre autrichien. 

Depuis deux décennies, j’ai abordé des thèmes touchant la santé, le mieux-être, les émotions et les blessures. J’ai pu remarquer que la connaissance des comportements qui y sont reliés aide grandement les gens à mieux comprendre leurs scénarios de souffrance et ceux de leur entourage.

 

À différents degrés, nous portons tous chacune de ces blessures que sont : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Toutefois, il arrive qu’une ou plus soient dominantes.  woman-1006100 960 720

 

Caractéristiques de la personne contrôlante

 

La blessure de trahison se crée entre 2 et 4 ans principalement et généralement avec le parent du sexe opposé qui a dévalorisé l’enfant ou l’a maltraité. Pour se protéger, il développera un mécanisme de défense appelé le masque et dans ce cas, ce sera le masque du contrôlant. Ce ne sera pas facile à vivre ni pour la personne qui le porte, ni pour l’entourage.

 

Il y a inconsciemment un besoin de : « Regardez-moi…» Le regard est plutôt séducteur voire intimidant.. C’est une façon de cacher certaines faiblesses, de ne pas montrer la vulnérabilité ni le manque de confiance présents.

 

Cette personne est très exigeante envers elle-même et envers les autres. Elle aime mener ses projets jusqu’à terme, sinon ce serait interprété comme un manque de courage, de ténacité. L’intolérance face à la lassitude des autres est remarquable, ce qui rend les collaborations avec autrui plus difficiles.

 

On remarque une personnalité forte qui aime avoir raison et dont l’ego prend bien de la place. Besoin de cacher la sensibilité oblige. Elle n’ose pas se confier facilement de peur d’être trahie et que ça se retourne contre elle.

 

Être premier en tout, c’est important. Elle osera mentir, manipuler voire être hypocrite pour garder son pouvoir et écraser tout rival. Elle n’aime pas parler de ses affaires mais se mêle de celle des autres. Cette personne fait difficilement confiance et bien souvent, réagit plus négativement avec les gens du sexe opposé. Elle est plutôt agitée et aime montrer ses accomplissements.

 

Un ton froid, dur peut être fréquent pour imposer ses points de vue, ses demandes. Les personnes sensibles auront bien de la peine de tout cela mais cette personne ne le voit pas nécessairement. La saine communication peut être déficiente. L’ego prend plus de place que la simplicité, que l’énergie du cœur. Elle aimerait que tout le monde endosse sa vision des choses.

Lire la suite...

La blessure d’abandon et vos souffrances amoureuses

 

 

Le concept des 5 blessures de l'âme (rejet, abandon, humiliation, trahison, injustice) initialement été mis en lumière dans les travaux de recherches du psychiatre américain John Pierrakos qui lui s'était inspiré de Wilhelm Reich, médecin, psychiatre, psychanalyste autrichien et Lise Bourbeau a par la suite fait connaître ce concept à plus grande échelle dans son livre Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même. 

 Se libérer de la dépendance affective ok

Dans ma carrière en tant qu’auteure, conférencière en santé, mieux-être, joie de vivre depuis 22 ans, j’ai beaucoup étudié le concept des 5 blessures de l’âme et le partage à mes clients car c’est une base solide pour mieux comprendre nos scénarios de souffrance.

 

Aujourd’hui, je porte la réflexion sur la blessure d’abandon spécifiquement car elle fait suscite bien des difficultés dans les relations affectives. Chaque blessure porte ce qu’on appelle un masque ou un mécanisme de défense. Dans le cas de l’abandon, on parle du masque du dépendant. D’où la naissance de la dépendance affective entre autres.

 

 

Je vous invite tout d’abord à répondre à ces 10 questions en votre for intérieur.

 

 

  1. Vous arrive-t-il d’avoir la larme à l’œil facilement ?

  2. Vous sentez-vous fréquemment en quête d’amour et de tendresse ?

  3. Sentez-vous que vous êtes comme le sauveur avec les gens autour de vous ?

  4. Reniez-vous vos valeurs pour vous adapter à celles de l’autre pour ne pas déplaire ?

Lire la suite...

7 clefs pour Renaitre du passé

 

 

Note : Tout d’abord, je veux juste vous dire que compte tenu que ce sujet m’a beaucoup été demandé dernièrement, cet article est plus élaboré que ce que je vous présente habituellement dans ce portail.

 

Auriez-vous envie de louer et référer le film de votre vie et pourquoi

 

Oh tout une question me direz-vous, à savoir si vous loueriez le film de votre vie ou suggéreriez à quelqu’un de le regarder. Ceci fait émerger comment vous vous sentez face à votre histoire personnelle. Est-ce de la culpabilisation ou un sentiment de réalisation par exemple qui est perçu. Serait-ce une mise au point vous permettant de voir comment vous avez cheminé et si vous en êtes fier ou une trame que vous ne seriez pas prêt à regarder vous-même et encore moins en parler ou la référer. Ceci vous permet de faire un constat sur votre observation de votre passé.renaitre-du-passe2

 

Aie-je l’ouverture de pouvoir m’imaginer voir et ressentir ce qui est dans ce film, tel qu’il est, pour ensuite pouvoir y ajouter enfin de nouvelles scènes heureuses ? Pour chacun de nous, il s’agit de notre histoire personnelle et on a fait au mieux contre vents et marées. Mais on en fait quoi maintenant…

 

En fait, en tant qu’auteure, formatrice, coach, conférencière en santé, mieux-être, joie de vivre et libération émotionnelle depuis plus de 20 ans, j’ai pu constater que nombreuses sont les personnes qui trainent encore les effets souffrant d’un passé qui n’a pas toujours été facile, tout comme vous peut-être et elles sont grandement à la recherche de solutions.

 

Se détacher de la souffrance

 

On a tous pu considérer que notre vie a été de la souffrance par moments, mais

Lire la suite...

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditTechnoratiLinkedinRSS FeedPinterest